jeudi 30 mai 2019

Top départ de l'ArMen Race, première course pour Franck Cammas et Charles Caudrelier à la barre de Gitana 17

Remis à l'eau il y a tout juste une semaine, le Maxi Edmond de Rothschild s'est élancé ce jeudi à 16h30 sur l'ArMen Race Uship. Cette régate, au départ de La Trinité sur Mer, constitue la première sortie officielle de Gitana 17 pour cette saison 2019. Après une première prise en main hier mercredi au large de Lorient, le duo Franck Cammas et Charles Caudrelier est très attendu face à Sodebo Ultim 3 qui prend la départ de sa première course depuis sa naissance en mars dernier. Actual Leader, le troisième Ultim présent ce jeudi, ne devrait pas être non plus en reste. Au programme, un parcours de 200 milles nautiques. 


Crédit : B Beaufrere



Franck Cammas : "Une navigation de mise en place"

Hier, au large de Lorient, Franck Cammas et Charles Caudrelier réalisaient leur toute première sortie à la barre du Maxi Edmond de Rothschild ; un moment très attendu par les deux marins. Cette navigation de mise en place parfaitement menée, le duo confirmait à son retour à quai sa volonté de pouvoir rejoindre la flotte des Ultimes Sobedo Ultim 3 et Actual Leader dès le lendemain.

« Hier, c'était une très bonne première journée. Les conditions médium étaient quasi idéales pour passer un maximum de choses en revue et avoir nos premières sensations de vol. Le bateau est extrêmement puissant et bien dans ses lignes. J'ai été agréablement surpris à la barre » confiait Franck Cammas, avant d'ajouter : « Nous avions l'ArMen Race en tête mais il fallait pouvoir se caler dans un timing serré et ambitieux. Le bateau est prêt à naviguer et nous n'avons eu aucun problème à constater. 

Avec ce timing, nous ne sommes pas encore réglés dans une démarche de régates, ça reste une navigation de mise en place, mais c'est toujours plus efficace de le faire en course et si possible avec des concurrents autour. Une nuit en mer c'est toujours bien pour tester les systèmes, prendre ses marques sur la vie à bord, et surtout faire des heures sur l'eau, ce qui est la base. Malheureusement, il n'y aura pas beaucoup de vent.»


220 milles et une nuit, "les routages sont lents"

Avec un flux léger annoncé, la direction de course de l'ArMen Race a choisi de proposer un parcours réduit qui consistera en un aller-retour vers la Chaussée de Sein, soit près de 220 milles nautiques. Pour autant, ce tracé côtier reste très exigeant pour des géants comme le Maxi Edmond de Rothschild, car l'équipage devrait être sans cesse sollicité à la manœuvre.

« Il y a une bulle anticyclonique qui remonte du Sud et qui va passer sur le Sud Bretagne la nuit prochaine. Au départ de la Trinité, nous aurons probablement le max du parcours, avec 12 nœuds de secteur ouest attendus. Ce vent faiblira dans la soirée en même temps que l'on va dans le Nord. Ca devrait revenir par le Sud-Est le lendemain matin mais entre les deux une zone de transition sans vent est possible.

Le passage dans le sud de la Chaussée de Sein est prévu demain au lever du jour et le retour vers l'arrivée se fera au près également dans une dizaine de nœuds. On peut espérer la mise en place d'un thermique mais là encore, la couverture nuageuse pourrait venir contrarier cette mise en place. Aujourd'hui, les routages sont lents par rapport au potentiel de nos machines avec un retour dans la nuit de vendredi à samedi » décrivait le skipper du dernier-né des Gitana.



L'équipage du Maxi Edmond de Rothschild

Franck Cammas / Charles Caudrelier : Skippers Edmond de Rothschild
Gwénolé Gahinet, Erwan Israël, David Boileau, Olivier Douillard, Yann Riou


Retrouvez la cartographie, ici


Source : Gitana Team