dimanche 19 mai 2019

Pen Duick, le cotre d’Eric Tabarly, a été remis à l'eau à Lorient après un an et demi de restauration - Images

C’est une renaissance pour Pen Duick ! Le cotre mythique d’Eric Tabarly, construit en 1898, est sorti du Chantier du Guip de Brest au terme d’un an et demi de restauration et de plus de 13 000 heures de travail. Classée monument historique en 2016, la « petite tête noire » s’apprête à reprendre la mer, après sa remise à l’eau devant la Cité de la voile Eric Tabarly à Lorient samedi 18 mai. 


Crédit : Penduick



Mise à l'eau de Pen Duick à Lorient

Pen Duick a quitté Brest vendredi  dernier. Le cotre mythique d’Eric Tabarly a rejoint Lorient en remorque avant d'être mis à l'eau samedi à la Cité de la voile de Lorient. 


Yann Mauffret, patron du chantier du Guip de Brest, comment s’est déroulé le travail de restauration sur Pen Duick ?

"On travaille sur Pen Duick depuis les années 2000. Le bateau, ça faisait quelques années qu'on le suivait et qu'on sentait qu'il faiblissait. La totalité de la charpente et de la coque était à refaire. Grâce à l'intervention des Monuments Historiques, et aussi au regard de la famille, la solution de rester dans l'original a été choisie. 

Le bateau porte le témoignage d'une technique et d'une aventure des années 60. On aurait pu partir vers une modernité, ou vers un bateau historique. Ni l'un ni l'autre, on a reconstruit le bateau tel que l’avait sauvé Eric Tabarly, en respectant ce qu’il avait voulu pour son bateau !"


Quel a été votre sentiment de travailler sur un bateau aussi célèbre ?

"C'est un monument historique, et, en plus de cela, c'est un bateau qui nous parle à tous ! L'aventure d’Eric Tabarly, un marin d'exception, un sportif … Et puis toute sa vision de la voile, la capacité qu'il a eu de porter à la fois tradition et modernité. Pour nous, c'est quelque chose dont on s'inspire et qu'on regarde avec beaucoup d'attention."


  

Pen Duick procèdera à sa toute première navigation, après sa restauration, du 27 mai au 2 juin à l'occasion de la Semaine du Golfe du Morbihan.

Source : Rivacom