dimanche 19 mai 2019

Giancarlo Pedote monte sur le podium de la Bermudes 1000 Race : "C’était une course vraiment dingue !" - IMOCA

En s’alignant au départ de la 2e édition de la Bermudes 1000 Race, Giancarlo Pedote avait pour objectif de découvrir et de prendre ses marques sur son nouveau bateau. Le skipper de l'IMOCA Prysmian Group ne s’est pas contenté de cela. Il s’adjuge la troisième place de l’épreuve.


Credit : F.Van Malleghem



Giancarlo Pedote : "Jai réussi à rester toujours calme"

« C’était une course vraiment dingue ! J’ai commencé par plonger pour enlever un bout coincé dans ma quille. Après, je me suis appliqué sur mes trajectoires et sur ma vitesse, puis j’ai fait ma stratégie sans penser aux autres. J’ai réussi à rester toujours calme, même dans les moments difficiles », a commenté Giancarlo Pedote.

« A la fin, j’ai vu qu’il y avait un truc à jouer et je me suis dit « vas-y fonce ! ». Je n’avais rien à perdre puisque j’étais 5e sous le vent du groupe composé de Sam Davies, Yannick Bestaven et Maxime Sorel. Rester à la queue leu-leu derrière eux ne m’aurait rien apporté, alors j’ai tenté. En regardant les courants, je me suis dit que si le vent basculait au nord, ça pouvait être une belle opération.

 J’ai matossé comme un bourrin et j’y suis allé », a détaillé le skipper de Prysmian Group. Au final, il est parvenu à doubler deux de ses petits camarades et à se hisser sur la troisième marche du podium.


Un finish incroyable 

« Ça a vraiment été un finish incroyable. On est arrivé tous les quatre en moins de huit minutes ! », a précisé le marin italien. « Je suis super content de ma course, la première sur le circuit IMOCA. 

Quand on arrive dans une nouvelle classe, on ne sait jamais comment se positionner. Une troisième place, c’est prometteur. J’ai régaté au contact du début à la fin », a ajouté Giancarlo Pedote qui ne pouvait pas espérer mieux pour un premier round en solitaire et pour prendre ses marques à bord de sa nouvelle monture.

« On a aussi manœuvré dans tous les sens. Tout le manuel des Glénan y est passé ! On a vraiment tout fait et on a sorti toutes les voiles. C’était super intéressant pour se mettre dedans, découvrir et prendre en main le bateau », a terminé Giancarlo Pedote qui a, par ailleurs, engrangé de précieux milles en vue de la qualification au Vendée Globe.

Source : Rivacom