vendredi 21 juin 2019

Armel Le Cléac'h chute sur La Solitaire, 36ème à Roscoff : "J’ai raté mon étape, c’est le jeu"

Mercredi à 20h29, Armel Le Cléac’h a bouclé en 36e position la troisième étape de la Solitaire Urgo Le Figaro. Un résultat plus que décevant pour le skipper de Banque Populaire. Le local de l'étape chute de la 3ème place au général à la 11e avant la dernière étape qui s’élancera de Roscoff samedi, à destination de Dieppe (500 milles). 


Crédit : A Courcoux



Armel Le Cléac'h : "la double peine"

La troisième étape de la Solitaire Urgo Le Figaro a offert un scénario inédit dont Armel Le Cléac’h a fait les frais. Comme il l’avait prévu, il fallait être d’emblée aux avant-postes pour espérer décrocher un beau résultat. Sérieusement ralenti peu après l’île de Bréhat, le skipper de Banque Populaire s’est retrouvé en queue de flotte et a subi de plein fouet le très violent courant qui sévit à proximité de l’île anglo-normande d’Aurigny.

« On savait que le courant serait prépondérant sur cette étape et au final seulement trois coureurs ont réussi à passer Aurigny sans encombre. Ils ont terminé avec une avance que je n’avais jamais vue en dix participations à la Solitaire. C’est le jackpot, j’aurais aimé être à leur place », confie Armel Le Cléac'h. « Après Aurigny, il a fallu choisir de quel côté passer le DST Casquets. J’ai choisi l’Est, ce qui n’était pas la bonne option. Cela a été la double peine. J’ai raté mon étape, c’est le jeu. »


Finir sur une bonne note

Déçu mais pas abattu, le navigateur a mis un point d’honneur à ne pas terminer hors-temps. Il y est parvenu, ce qui lui permet de pointer à la 11e place du classement général avant la quatrième et dernière étape qui, il l’espère, lui permettra de terminer sur une bonne note.


Source : Banque Populaire