mercredi 26 juin 2019

Franck Cammas au Mondial GC32 : "Nous avons notre carte à jouer"

Que du beau monde encore cette année sur le circuit des GC32 ! L’élite des régatiers se réunit cette semaine à Lagos au Portugal pour le Championnat du Monde de la série (26-30 juin). A la barre de NORAUTO, Franck Cammas retrouve l’un de ses supports de prédilection et l’équipage avec lequel il a remporté à deux reprises le GC32 Racing Tour en 2016 et 2018. 


Credit : J.Renedo

Haut niveau

Le titre mondial est en jeu cette année à Lagos alors que le niveau de la flotte est encore monté d’un cran avec l’arrivée de concurrents venus de l’ex-circuit des Extrême Sailing Series, à l'image de Oman Sail (Adam Minoprio), Alinghi (Arnaud Psarofaghis) et INEOS Rebels (Sir Ben Ainslie). De retour en GC32 uniquement pour ce mondial, le tenant du titre, Team Tilt (Sébastien Schneiter) ne vient pas non plus faire de la figuration.


Franck Cammas : "nous sommes confiants sur notre vitesse"

Pour le grand prix inaugural de la saison il y a un mois à Villasimius (Sardaigne), les hommes de NORAUTO ont dominé les deux premiers jours avant de se faire distancer lorsque le vent s’est retrouvé complètement perturbé par les orages et des trombes d’eau qui ont balayé la baie durant tout le week-end. Ils ont terminé au pied du podium composé de Oman Sail, Alinghi et INEOS Rebels.

"Nous voyons bien que ces trois équipages qui ont l’habitude des parcours resserrés des Extreme Sailing Series ont la capacité à effectuer des changements tactiques de dernières secondes et à réaliser des trajectoires complexes en restant réguliers en performance. Ils sont les trois teams à battre. Il faudra aussi compter sur Tilt avec Glenn Ashby à la tactique (vainqueur de l’America’s Cup avec Emirates Team New Zeland). A bord de NORAUTO, nous sommes confiants sur notre vitesse, surtout dans du vent médium à fort. Nous savons faire de belles choses et avons notre carte à jouer," poursuit Franck Cammas.


Focus sur l'équipage français

Le skipper français est accompagné de Matthieu Vandame et Olivier Herlédant de retour de New York où ils ont disputé ce week-end le grand prix SailGP en F50. Richard Mason, le jeune anglais du bord, y était également mais avec l’équipage britannique. Enfin, Arnaud Jarlegan complète ce groupe qui se connait par cœur.

"Il n’existe pas d’autre circuit de foilers aussi ouvert et accessible que celui des GC32 et quand on cumule le niveau des marins présents, c’est unique. Nous aimons nous y retrouver," conclut Franck Cammas.



A bord du GC32 NORAUTO - Championnat du Monde GC32 à Lagos au Portugal

Franck Cammas, skipper
Olivier Herlédant, tactique
Arnaud Jarlegan, grand-voile
Matthieu Vandame, régleur voile d’avant
Richard Mason, équipier d'avant