jeudi 6 juin 2019

Yoann Richomme vainqueur à Kinsale de la première étape de la Solitaire Urgo, 73 secondes devant Tom Laperche

Yoann Richomme remporte la 1e étape de la Solitaire URGO Le Figaro 2019. En franchissant la ligne à Kinsale, ce jeudi 6 juin à 20 h 00 min 08 s, le skipper de HelloWork - Groupe Télégramme s'adjuge la première étape pour 1 minute et 13 secondes. Le bizuth Tom Laperche sur Bretagne CMB Espoir termine deuxième. Pierre Leboucher sur Guyot environnement monte sur la troisième marche du podium à 3 minutes et 47 secondes du premier.



Crédit : A Courcoux


Yoann Richomme : "Je me suis tenu à mon schéma"


Il n’a pas tremblé le vainqueur de la Solitaire 2016, pressé par une demi-douzaine de concurrents à contrôler à coups d’empannages tout l’après-midi. Yoann Richomme l’emporte à une encablure de Kinsale avec 73 secondes d'avance sur Tom Laperche. Mais le vainqueur avoue avoir douté : « lorsqu’après le DST d’Ouessant, j’ai vu toute la clique partir dans l’Ouest. Je me suis tenu à mon schéma de partir vers le Nord et nous avons rapidement vu que l’angle du vent et l’enchaînement des bascules nous étaient favorables ».

Arrivé sur la Solitaire URGO Le Figaro 2019 sans pression, lui qui n’a récupéré qu’assez tard son Figaro Bénéteau 3 (ndlr : il a remplacé Charles Caudrelier qui a signé chez Gitana Team), le vainqueur de l’édition 2016 était d’ailleurs rarement cité parmi les favoris.

Mais c’est mal connaître le skipper d’Hellowork-Groupe Télégramme que de croire qu’il est revenu cette année faire de la figuration. Le brillant vainqueur en Class 40 de la dernière Route du Rhum Destination Guadeloupe est tenace et généralement inspiré, coutumier des trajectoires impeccables. Il lui aura fallu néanmoins patienter longtemps avant d’exploiter la faille laissée par les leaders après le passage de Ouessant. Septième à Port Bourgenay, il passe Noirmoutier en 25ème position, place qu’il occupait toujours à l’Occidentale de Sein et à Ouessant.

Mais manifestement les deux premiers jours en accordéon de la course avec une alternance de pétole et de brise, n’ont pas engourdi sa capacité d’analyse. Comme Pierre Leboucher (Guyot Environnement), Tom Laperche (Bretagne CMB espoir) et quelques autres, il a saisi l’opportunité de se décaler au bon moment et a eu la chance que le vent ne bascule pas vraiment comme prévu cette nuit-là.


Tom Laperche et Pierre Leboucher complètent le podium


Tom Laperche est déjà l’une des révélations de cette Solitaire. Premier Figaro à 21 ans, premier passage du Fastnet, deuxième à Kinsale… Le skipper de Bretagne CMB Espoir a souvent joué aux avant-postes, subi comme les autres de méchants reculs au classement mais n’a jamais baissé les armes.

Pierre Leboucher (Guyot environnement) complète le podium. Pour sa troisième participation, le représentant tricolore (avec Vincent Garros) aux JO de Londres 2012 en 470, n’a pas raté son entrée en scène sur sa troisième Solitaire URGO le Figaro. Il confirme sa bonne avant-saison même s’il reconnaît que sur cette étape, « il a souvent fallu lancer les dés en l’air ! »


Temps de course

1 - Yoann Richomme : arrivée à 20h00min08sec après un temps de course de 4j3h35min
2 - Tom Laperche : arrivée à 20h01min21sec après un temps de course de 4j3h36min21sec
3 - Pierre Leboucher : arrivée à 20h03min55sec après un temps de course de 4j3h38min55sec
4 - Eric Peron : arrivée 20h10min42sec après un temps de course de 4j 3h 45min 42sec
5 - Corentin Douguet : à 20h11min13sec après un temps de course de 4j3h46min13sec
6 - Loick Peyron : arrivée à 20h21min51sec après un temps de course de 4j 3h 56min 51sec
7 - Damien Cloarce : arrivée à 20h24m32sec après un temps de course de 4j 3h 59 min et 32 sec
8 - Michel Desjoyaeux : arrivée à 20h24min41sec après un temps de course de 4j 3h 59 min et 41 sec
9 - Martin Le pape : arrivée à 20 h 25 min et 12 sec après un temps de course de 4 j 4h 0 min et 12 sec


Classement complet ici



par la rédaction
Source : Rivacom