jeudi 4 juillet 2019

Robin Follin et Cheminées Poujoulat à Dunkerque pour le début du Tour Voile demain vendredi, "prêt à 100%"

Demain sera donné le coup d’envoi de la 42e édition du Tour Voile. Les 23 teams en lice entameront alors l’Acte 1 de la compétition qui, lors des trois prochaines semaines, les mènera de Dunkerque jusqu’à Nice en passant par Fécamp, Jullouville, Les Sables d’Olonne, Port Barcarès et Hyères. 


Crédit : JM Liot


L’équipage de Cheminées Poujoulat qui a fait forte impression lors des épreuves d’avant-saison, réalisant notamment un sans-faute lors des dernières courses et remportant les Tour Series 2019, sera un sérieux concurrent sur cette édition. Pour le team, composé de Robin Follin, Gaulthier Germain, Antoine Rucard, Virgil Aubriot et managé par Bernard Stamm, l’objectif est donc clair : confirmer en montant sur la première marche du classement Jeunes et pourquoi pas sur celle du classement général par la même occasion.


Bernard Stamm : "On est clairement dans une bonne dynamique"

« On peut toujours faire mieux mais on est clairement dans une bonne dynamique. On a réussi à aligner tout le programme que l’on avait prévu en fin d’année dernière, ce qui était loin d’être gagné car certaines phases étaient quand même très denses. Cela nous permet, en tous les cas, d’arriver sur le Tour avec une préparation bien aboutie », explique Bernard Stamm, le manager de l’équipe. Un sentiment partagé par Robin Follin, le skipper du bateau jaune, blanc et noir. « On est à Dunkerque depuis lundi. Le bateau est désormais prêt à 100% et nous aussi. Ces derniers mois, on a bien enchaîné et on a terminé avec un dernier stage à Brest intéressant, fin juin. L’idée n’était pas de faire des grosses nav, seulement des sorties de 3h-3h30 pour arriver sur le Tour avec la niaque », a commenté le Varois.


Robin Follin : "conserver de la fraîcheur"

« Le but va être d’être régulier et de parvenir à en garder sous la pédale pour la deuxième moitié de l’épreuve. On sait qu’une équipe qui fait un beau parcours en Méditerranée fait, en général, un bon Tour car c’est un endroit où il y a plein de petits pièges mais aussi où la fatigue commence à s’accumuler fortement. 

Nous savons que notre niveau de préparation aujourd’hui nous permet d’aborder les choses sereinement, sans nous mettre la pression plus que ça. L’idée pour nous, c’est vraiment d’y aller à la cool et de dérouler notre jeu comme on sait le faire », a détaillé Robin bien conscient qu’un exercice tel que le Tour se joue avant tout à l’endurance. « Chaque année on le voit : une équipe démarre super fort puis finit par se casser la gueule. On va évidemment chercher à marquer des points d’entrée de jeu mais aussi adapter notre niveau d’exigence pour conserver de la fraîcheur jusqu’à la fin du septième et dernier Acte. C’est comme ça qu’on a géré le mois de mai lors duquel les courses se sont enchaînées. On a laissé parler le feeling et ça a bien fonctionné, alors on va rester dans le même état d’esprit », a ajouté le Maximois qui préfère ne pas s’attacher à l’étiquette de favoris qui leur colle à la peau, à lui et à ses équipiers.

Au taquet 

« Encore une fois, le Tour Voile est une course à part. Des favoris, il y en a plusieurs et cela ne veut rien dire. Depuis quatre éditions, ceux qui sont partis avec ce rang n’ont quasiment jamais gagné. De notre côté, on sait qu’on a des atouts et que l’on doit réussir à se servir des contraintes de l’épreuve que l’on commence à bien connaître, pour en faire des forces. On a une équipe à terre qui envoie et on va faire en sorte d’être au taquet tout le temps, mais pour gagner il faut aussi un peu de chance. 

Notre objectif annoncé en début de saison était la victoire au classement Jeunes et il reste inchangé même si, évidemment, on a tous envie d’aller chercher autre chose. On va démarrer comme on sait faire, faire tourner la machine et puis on verra où ça nous mène », a terminé Robin Follin qui entrera en piste ce vendredi à 12 heures pour des parcours en stade nautique au large de la grande plage de Malo-les-Bains.


Etape du Tour Voile 2019

‣ Dunkerque ◦ 5-6-7 Juillet
‣ Fecamp ◦ 8-9 Juillet
‣ Jullouville ◦ 10-11 Juillet
‣ Les Sables d'Olonne ◦ 13-14 Juillet
‣ Port Barcares ◦ 16-17 Juillet
‣ Hyeres ◦ 18-19 Juillet
‣ Nice ◦ 20-21 Juillet

Source : F Pouder