dimanche 11 août 2019

Loïs Berrehar, Pierre Quiroga et Tom Laperche sur le podium provisoire de la Douarnenez Gijon - Figaro

Les solitaires de la Douarnenez Courses Solo Gijón n’auront pas eu beaucoup à souffrir des calmes redoutés pour leur première nuit en mer. Depuis le départ, la vitesse moyenne de 7 nœuds témoigne d’une progression sans encombre. Loïs Berrehar (Bretagne CMB Performance), Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) et Tom Laperche (Bretagne CMB Espoir) se retrouvent sur le podium provisoire. Derrière ce trio Xavier Macaire (Groupe SNEF) reste en embuscade. 


Crédit : F van Mallegem



Arrivée d’un front sur l’ouest du golfe de Gascogne

Selon Jean-Jacques Quéré, le météorologue de la course, le renforcement de l’air froid en altitude devrait générer une forte instabilité sous les grains. En d’autres termes, il va falloir s’apprêter à négocier des vents en rafales, de directions variables. Savoir anticiper, être rapide sur les manœuvres, vont devenir les clés pour se maintenir aux avant-postes. Compte-tenu des différences de vitesse du Figaro 3 suivant qu’il porte ou non la toile adéquate, des écarts significatifs sont à prévoir en fin de nuit.

Classement à 17h (TU+2):

1 Loïs Berrehar (Bretagne CMB Performance) à 591 milles de l’arrivée
2 Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) à 2,4 milles
3 Tom Laperche (Bretagne CMB Espoir) à 2,6 milles
4 Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) à 3,7 milles
5 Xavier Macaire (Groupe SNEF) à 3,8 milles

Source : L Lunven