vendredi 20 septembre 2019

Charal fonce toujours en tête des 48 heures du Défi Azimut, l'ex Hugo Boss tient la corde, Arkea Paprec à la peine

Toujours leader, Charal continue d’imposer une cadence folle à ces 48 heures Azimut. Le plan VPLP de Jérémie Beyou et Christopher Pratt a déjà couvert près de 400 milles à la moyenne de 21 nœuds.


Credit : G.Lebec



Charal continue de foncer tête baissée ce matin et seul 11th Hour Racing (Charlie Enright et Pascal Bidegorry) semble pouvoir résister, à 5 milles dans son tableau lorsque PRB (Kevin Escoffier - Nicolas Lunven), toujours troisième, pointe déjà à 21 milles.

Derrière, la flotte commence à se diviser en petits paquets. Dans le premier emmené par Maître Coq IV (Yannick Bestaven - Roland Jourdain), on trouve un groupe assez compact avec notamment Advens for Cybersecurity (Thomas Ruyant - Antoine Koch), MACSF, Newrest Art et Fenêtres, et Apicil, premier bateau à dérive.

Pointés 8ème, Damien Seguin et Yoann Richomme signent une très belle performance. Ils devancent de près de 15 milles Voile Banque Populaire X, qui emmène un deuxième paquet avec notamment La Mie Câline Artisans Artipôle, V and B Mayenne, Bureau Vallée 2, mais aussi Arkea Paprec à la peine, en compagnie de La Fabrique à 75 milles du leader.

Pas encore touché par le ralentissement du vent, les leaders ont avalé plus de la moitié du parcours et pointent à 40 milles de la seconde marque, largement en avance sur le tableau initial de marche.

Source : Defi Azimut