vendredi 27 septembre 2019

Le D35 tire sa révérence, rendez-vous en 2020 avec le TF35, nouveau foiler attendu sur le Léman

Après avoir régné durant seize saisons, les D35 ont tiré leur révérence lors d’une soirée de clôture. De nombreux acteurs de cette série étaient présents pour saluer le 8e sacre d’Alinghi ainsi que la remarquable longévité de ces bateaux qui ont permis à des générations de navigateurs de s’affronter au meilleur niveau depuis 2004. Place maintenant au nouveau bateau : le TF35, foiler qui pourra voler dès 7 nœuds de vent.


Crédit : L Von Siebenthal


Une seconde vie pour le D35

Durant les seize saisons du D35 Trophy, près de 800 courses ont été courues, par sept à douze concurrents, lors de huit événements disputés annuellement.

Les D35 vont avoir pour la plupart une seconde vie, puisqu’une partie de la flotte va rejoindre le lac Balaton en Hongrie. Quelques propriétaires tiennent à garder leur unité pour continuer à disputer les classiques lémaniques.


Le TF35 signe son arrivée

Le TF35 a été présenté. Le nouveau foiler, dont la particularité est de voler dès 7 nœuds de vent, va 
probablement devenir la nouvelle référence du genre sur le Léman.

Deux rencontres sont prévues à l’extérieur de la Suisse. Le cahier des charges du bateau stipulait qu’il devait être transportable dans un container. Le numéro 0, actuellement testé et mis au point était amarré au quai d’honneur de la SNG pour l’occasion.

Huit TF35 sont pour l’heure commandés, et les premières régates vont se dérouler sur le Léman, à la SNG, dès le mois de mai 2020. D’ici là, les équipages vont préparer leur saison, en s’entraînant tour à tour sur le numéro 0.

Source : D35 Trophy