mercredi 30 octobre 2019

William Mathelin sérieusement blessé doit abandonner, le Class40 Beijaflore ne repart pas sur la Jacques Vabre

Lundi, alors qu'il naviguait aux avant-postes sur la Transat Jacques Vabre, William Mathelin-Moreaux, skipper du Class40 Beijaflore, s'est blessé. Les deux marins sont arrivés hier en milieu de journée à Lorient. Après examens, le marin ne peut pas repartir. Le duo est contraint à l'abandon.


Credit : Polaryse


Lundi, en début d'après-midi, le jeune skipper William Mathelin-Moreaux s’est blessé à l’épaule. Il a été projeté dans le bateau par une vague pendant son quart.

Luxation de l'épaule

Après discussion avec le médecin de la course, ce dernier a détecté une luxation de l’épaule. Il leur a donc conseillé de se dérouter, pour rallier le port le plus proche. L'équipage de Beijaflore (William Mathelin-Moreaux - Marc Guillemot) a rejoint Lorient hier en milieu de journée. Souffrant d'une sérieuse luxation de l'épaule, William doit observer un repos forcé de plusieurs semaines. Il ne peut donc pas reprendre la mer.

Beijaflore est donc contraint de mettre prématurément un terme à sa participation à la Transat Jacques Vabre. Une énorme déception pour toute l’équipe. « Je suis hyper déçu pour toutes les personnes qui ont travaillé sur le projet. Notamment mon sponsor, qui s’est battu pour que nous soyons au départ. C’est un an de travail qui part en fumée » confie le jeune skipper.

Source : A.Pigny