dimanche 27 octobre 2019

Souci de vérins à bord d’Advens sur la Jacques Vabre, l'IMOCA immobilisé 4 heures à Cherbourg

Parti ce midi, l'IMOCA Advens for Cybersecurity rencontre des soucis sur ses vérins de pilotes automatiques. Le duo Thomas Ruyant - Antoine Koch va s'arrêter à Cherbourg afin de procéder à une rapide intervention. Conformément au règlement de la Transat Jacques Vabre, le bateau devra demeurer immobilisé 4 heures avant de pouvoir rejoindre la course. Thomas Ruyant et Antoine Koch sont attendus à 23h00 par leur équipe technique.


Crédit : Th Martinez


MAJ : Advens de retour en course

A 3h14 cette nuit, Thomas Ruyant et Antoine Koch ont repris la mer. Après avoir très rapidement récupéré les matériels dont ils avaient besoin pour solutionner leur problème de vérin de pilote, ils ont observé une attente de 4 heures avant de réintégrer l’épreuve.

Cet arrêt se concrétise ce matin par un débours de plus de 110 milles sur la tête de la flotte des Imoca qui entre en Atlantique, tandis que le duo de pilote d’Advens fait cap au Nord Ouest dans un vent portant toujours soutenu.


Thomas Ruyant, skipper Advens for Cybersecurity (Imoca) :

"On doit cravacher maintenant qu’on a redémarré cette nuit de Cherbourg après un arrêt rapide. Notre vérin de pilote avait un petit souci, la course est repartie. On n’avait pas le choix de s’arrêter. 

Maintenant, il falloir trouver les petites portes qui vont s’ouvrir pour essayer de revenir au contact. Il faut cravacher en vitesse pure, on regarde de près la météo, on fera la route qu’on estimera la plus rapide. On a envie de faire une belle trajectoire sur cette transat, la route est longue, il peut se passer encore plein de chose. »

Source : TB Press