mardi 26 septembre 2017

Volvo Ocean Race / Nombreux bouleversements sur le futur de la course, Mark Turner démissionne

Après des discussions avec les partenaires clés, il a été décidé qu’une plus longue période de prévision est nécessaire pour mettre en place les changements annoncés récemment touchant au calendrier de la course. Un nouveau calendrier pour le futur de la Volvo Ocean Race sera annoncé au plus vite. L’actuelle édition 2017-18 n’est pas affectée. Elle s'élancera d'Alicante dans 26 jours. Mark Turner, l’actuel CEO, a décidé de se retirer de ses fonctions. 


Credit : Ch.Cameron

Il en ressort que la proposition d’avoir une course en 2019-20 avec des nouveaux bateaux n’aura pas lieu comme prévu. Volvo garde son engagement à ce que tout changement planifié apporte des bénéfices durables sur le long terme, à la course et aux équipes engagées.

Le design et le travail entrepris avec le nouveau et excitant concept du Super 60, au premier plan des monocoques de course au large à foils, continuent.

L’actuelle édition 2017-18 de la Volvo Ocean Race n’est absolument pas affectée par ce changement, et se déroulera comme annoncée.

Conséquence de cette décision de revoir le timing des prochaines courses, l’actuel CEO pour la course, Mark Turner, a décidé de se retirer de ses fonctions. Il restera en position de CEO jusqu’à ce qu’un successeur soit nommé, une recherche qui a déjà commencé.

“Alors que nous regrettons le fait que Mark Turner ait décidé de se retirer de ses fonctions, nous lui sommes reconnaissant pour son travail acharné et sa contribution pendant ces 16 derniers mois. L’équipe du leadership que Mark a mis en place s’assurera que la course reste et un évènement de voile de classe mondiale, et une plateforme de business, et nous lui souhaitons tout le meilleur pour le futur” déclarait Henry Stenson, Président du conseil de surveillance de la Volvo Ocean Race.

“Bien que j’ai décidé de me retirer de ma position, je suis très reconnaissant d’avoir eu l’opportunité de mener la Volvo Ocean Race en ces temps importants. Je suis confiant que l’édition 2017-18 sera l’une des meilleures,” estime Mark Turner.


Il a été annoncé en mai que les futures courses auraient lieu tous les deux ans, plutôt que tous les trois ans comme c’est le cas actuellement, cela a-t-il changé ?
"AB Volvo et Volvo Cars sont déterminés à développer la course et comme annoncé en Mai, en optimiser la fréquence. Cependant, après discussions entre les deux propriétaires de l’évènement, il a été conclu que pour pleinement assurer les changements annoncés, plus de temps est nécessaire, spécifiquement en rapport au cycle de la course. Une décision finale sera prise ultérieurement."


Il a été récemment annoncé que la prochaine course commencerait en 2019, est-ce toujours le cas ?
"Après discussions entre les entités Volvo, il a été décidé que pour assurer les changements annoncés, plus de temps est nécessaire, notamment au regard du cycle de la course. Une décision finale sera prise ultérieurement. Cela exclut donc un départ en 2019 à bord de nouveau bateaux, même si l’équipe du leadership développe actuellement des plans pour assurer des opportunités d’activations, et le retour des partenaires utilisant les bateaux actuels."


Est-ce qu’il y a un lien avec la position du président de la classe IMOCA qui n’est pas en faveur de la compatibilité du concept du Super 60 ?
"Il n’y a aucun lien entre ces deux décisions. De notre côté, il n’y a aucune remise en question du bateau, uniquement du timing. Il est trop tôt pour Volvo pour se projeter avec un départ de course dans deux ans. Il s’agit avant tout de ralentir le rythme tout en continuant de travailler sur le futur design."

Par la rédaction
Source : VOR