mardi 20 février 2018

Class40 / Aymeric Chappelier vise la victoire sur la Route du Rhum : "L'idée ? Montrer que l’on est bien là"

Après une saison 2017 ponctuée par une belle deuxième place dans la Transat Jacques Vabre, 17 petites minutes seulement après le vainqueur V&B, Aymeric Chappellier est déjà pleinement focalisé sur la Route du Rhum. Son objectif est clair : il veut décrocher la victoire à Pointe-à-Pitre. Le skipper d’AINA Enfance et Avenir n’a rien laissé au hasard lors de son chantier d’hiver.


Credit : Ch.Breschi

50 marins au départ
Auteur d’une remarquable première saison à la barre de son Mach 40.3, Aymeric Chappelier vise une victoire dans la Route du Rhum en Class40. Pas moins de 50 marins seront au départ dans cette catégorie, un record. « Le fait qu’autant de bateaux soient annoncés est à la fois motivant et intéressant. Plus il y a de match, plus la victoire est belle », annonce le navigateur rochelais, bien conscient toutefois que la première place ne sera pas facile à aller chercher.


La révision des 10 000 milles
« Le gros des forces en présence était engagé sur la Jacques Vabre mais pour cette Route du Rhum, on peut compter sur trois à cinq gros clients en plus. Cela promet de la belle bagarre », souligne Aymeric Chappelier, qui a procédé à quelques améliorations sur sa machine lors de son chantier hivernal.

« Nous avons apporté quelques modifications sur le plan ergonomique. Le bateau est très physique et nous avons fait en sorte de mieux protéger le bonhomme. C’est essentiellement sur ce point que nous avons travaillé. Pour le reste, nous sommes confiants dans le potentiel du bateau. Nous avons toutefois réalisé un check complet. En résumé, nous avons procédé à la révision des 10 000 milles, » commente le skipper d’AINA Enfance et Avenir.


"Monter progressivement en puissance"
Aymeric Chappelier a inscrit l’ensemble des grosses courses du calendrier de la Class40 à son planning - la 1000 Milles Les Sables (du 23 au 29 avril), le Grand Prix Guyader (du 4 au 7 mai), l’Ar Men Race (du 10 et 13 mai), la Normandy Channel Race (du 24 mai au 3 juin), le Record SNSM (du 21 au 24 juin) puis la Drheam Cup (du 21 au 29 juillet) – afin de préparer au mieux la Route du Rhum.

« L’idée, sur ces épreuves, sera de valider tout ce qui aura été fait pendant les entraînements, de monter progressivement en puissance, de montrer que l’on est là et bien là, et d’engranger un maximum de confiance, l’objectif étant bien sûr d’être prêt et serein le 4 novembre, au départ du Rhum. Je pars du principe que le travail paie, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas », termine Aymeric Chappellier.

Par la rédaction
Source : TB Press