mercredi 2 mai 2018

Top départ de la Grande Course de la Nice UltiMed, Idec, Sodebo et Actual Grand Large Emotion sur la ligne

Idec Sport, Sodebo Ultim' et Actual Grand Large Emotion ont largué les amarres ce mercredi matin avant de s'élancer à 13h02 sur la Grande Course de la Nice UltiMed. Après une semaine d’exhibition et de navigations sans enjeu sportif, les équipages d’Yves Le Blévec, Francis Joyon et Thomas Coville avaient soif de large, d’embruns et de confrontation.  Faute de vent pour boucler le parcours côtier prévu devant Nice, les trois bateaux ont directement mis cap sur Marseille.


Credit : JM Liot

Top départ de la Nice Ultimed !

Le coup d’envoi libérateur a été donné à 13h02 par Armel Le Cléac’h, skipper du Maxi Banque Populaire IX, Christian Estrosi, Maire de Nice, et Jean-Pierre Dick, parrain de Nice UltiMed. 
L’équipage d’Actual-Grand Large Emotion a été opportuniste, profitant de sa légèreté pour franchir en premier la ligne de départ puis la bouée mouillée devant l’aéroport de Nice, devant IDEC SPORT et Sodebo Ultim’.


Conditions musclées sur la route

Premier point de passage, ce soir, à Marseille, où ils sont attendus dans la nuit. Les conditions deviendront par la suite de plus en plus musclées : les 300 milles séparant Marseille du Sud de la Sardaigne s’annoncent très rapides avec des vitesses moyennes de l’ordre de 30 nœuds avec probablement des pointes à 35 nœuds dans les surfs. 

Les 300 milles séparant Marseille du Capo Spartivento (au Sud de la Sardaigne) pourraient être avalés en une douzaine d’heures à peine ! Compte tenu de la direction du vent, dans l’axe de la route, les équipages ne pourront pas rallier le Sud Sardaigne sur un seul bord et des empannages de recalage seront à prévoir. Les Ultimes repasseront juste devant Nice vendredi après-midi. Ils entameront une deuxième boucle avant la grande arrivée, prévue samedi après-midi.


Demi-tour d'Actual Grand Large Emotion


Alors qu’il naviguait au large de Saint-Tropez, l’Ultim Actual – Grand Large Emotion, skippe par Yves Le Blevec, a été victime d’une avarie de gréement. Le Maxi 77 fait actuellement route vers Nice et a annoncé son abandon sur la Nice UltiMed. Compte tenu de l’avarie et des conditions météo attendues sur la suite du parcours, Yves Le Blevec juge impossible de poursuivre la course sans mettre l’intégrité du bateau et de ses équipiers en danger.





Vous conseille : Nice UltiMed / Actual, Sodebo, Idec, les Ultimes ont fait le show, départ de la grande course demain à Nice - 1 mai 2018


par la rédaction
Source : Effets Mer