jeudi 7 juin 2018

Charles Caudrelier leader de la Volvo Ocean Race : "Nous devons prendre les commandes, ils devront nous suivre"

Les équipages de la Volvo Ocean Race se préparent pour le sprint final. Dimanche, ils quitteront Cardiff pour Göteborg (Suède). Charles Caudrelier, leader au général avec Dongfeng, revient sur les deux dernières étapes décisives. "Nous sommes à deux doigts de toucher notre rêve."


Crédit : J Lecauday


Nouveaux leaders au classement de la Volvo Ocean Race, Dongfeng Race Team et son skipper Charles Caudrelier ne sont qu'à deux étapes de leur rêve : soulever le Trophée !

Il ne reste que 2000 à parcourir avant de rejoindre La Haye, point final pour les sept équipages en lice. Deux étapes avant lesquelles un seul point sépare Dongfeng Race Team des Espagnols de MAPFRE. Mais revenu à la charge en enchaînant les bonnes performances, Team Brunel n'est qu'à trois points de l'équipage mené par Charles Caudrelier.


Charles Caudrelier : "Arrêter de calculer. Juste gagner."

"Remporter la prochaine étape pourrait être capital pour chacune des trois équipes de tête," avoue Charles Caudrelier. "Mais nous n'avons toujours pas gagné, et aimerions vraiment y arriver ! La pression est à son comble, mais il faut qu'on sache la gérer."

Mais le skipper français de Dongfeng ne doit plus seulement surveiller Mapfre. Brunel s'est, lui aussi, invité dans la course à la victoire finale. "Nous ne pouvons plus nous focaliser uniquement sur l'autre bateau rouge. Nous devons rester devant les deux, donc on doit tout faire pour gagner cette étape," ajoutait le Français.

"Nous devons prendre les commandes, et ne pas suivre les autres. Eux devront nous suivre. Nous n'allons pas trop les regarder, puisqu'ils sont deux contre nous à présent."

"Nous sommes à deux doigts de toucher notre rêve. Nous avons travailler tellement longtemps que le meilleur moyen de rester motivé est de penser au résultat final."


Vous conseille : Volvo Ocean Race / Dongfeng a repris la tête du général, Charles Caudrelier : "Il va falloir se battre fort" - 30 mai 2018


Par la rédaction
Source : VOR