mercredi 25 juillet 2018

Armel Tripon en tête de la Drheam Cup, "J’ai réussi à m’échapper", Sam Davies et Yoann Richomme leaders

Qu’elles ont été difficiles ces 48 premières heures de la Drheam Cup ! Après une première journée et une première nuit passées à louvoyer au près dans du vent de 5-6 nœuds le long des côtes bretonnes, la flotte des 73 bateaux partis lundi de La Trinité-sur-Mer à destination de Cherbourg-en-Cotentin a eu le droit à une seconde nuit dans la pétole, arrêtée dans une dorsale anticyclonique qui a concerné la quasi-totalité des concurrents.


Crédit : Th Martinez



Armel Tripon a fait le trou en Multi50

Armel Tripon, parvenu à s’extraire du peloton, a creusé un écart conséquent en tête de la flotte des MULTI50. Le skipper de Réauté Chocolat comptait en milieu d’après-midi mercredi entre 30 et 40 milles d’avance sur ses deux poursuivants immédiats, Erwan Le Roux (FenêtréA-Mix Buffet) et Thibaut Vauchel Camus (Solidaires en peloton-ARSEP).

« Hier en fin de journée, j’ai réussi à m’échapper en choisissant de partir sur un bord tribord là où les autres partaient vers l’ouest. Ce petit décalage au nord de quelques milles m’a permis d’accrocher un petit flux alors que les autres se sont fait rattraper par la bulle anticyclonique qui progressait vers le nord », a expliqué le leader.

Armel Tripon prévoyait de passer le Fastnet aux alentours de 20-21h, heure française. « La descente vers les Scilly va se faire dans du vent soutenu, mais au fur et à mesure que je vais me rapprocher de la Manche, je vais quitter le flux dépressionnaire de sud qui nous accompagne et je vais rentrer de nouveau dans une bulle anticyclonique qui va favoriser un retour par l’arrière. Je pense que toute mon avance va fondre comme neige au soleil et ça va être un finish sous haute tension avec potentiellement trois bateaux au contact ».


Les femmes au pouvoir en IMOCA

Du côté des IMOCA, les femmes ont pris le pouvoir, puisqu’elles sont deux à mener les débats, Sam Davies et Isabelle Joschke. « Je suis contente, j’ai réussi à toucher le vent avant les autres, je suis en tête en Mer d’Irlande, tout va bien », s’est réjouie mercredi matin la skipper d’Initiatives Cœur, qui comptait dans l’après-midi une douzaine de milles d’avance sur celle de Monin.


Yoann Richomme en tête avec son Class40 neuf

En CLASS40, la nuit de mardi à mercredi a été pénible pour l’ensemble de la flotte qui s’est regroupée dans la pétole et ce n’est que mercredi en fin de matinée que les premiers, emmenés par Yoann Richomme (Veedol), ont commencé à sentir un peu de souffle dans leurs voiles. Reste que le skipper, qui prévoyait un passage au Fastnet jeudi matin, réussit pour l’instant une très bonne première partie de course, dans le groupe de tête aux côtés de Phil Sharp (Imerys Clean Energy), Aymeric Chappellier (Aïna Enfance et Avenir), Sébastien Marsset (Campings Tohapi), Luke Berry (Lamotte Module Création), Jonas Gerckens (Volvo) et Nicolas Troussel (Corum), tous se tenant dans un mouchoir de poche.

La seconde partie de course promet cependant pas mal de rebondissements avec le retour des conditions légères, les premiers sont attendus à Cherbourg-en-Cotentin entre jeudi soir et vendredi matin.


DRHEAM CUP - Classements à 19h30

IMOCA
1 Initiatives Coeur
2 Monin
3 UCAR St Michel

Multi50
1 Réauté
2 FenetréA Mix Buffet
3 Solidaires en Peloton

Class40
1 Aïna
2 Veedol
3 Imerys

Source : C Muller