mardi 3 juillet 2018

La Volvo Ocean Race annonce un accord de partenariat avec la Classe IMOCA

La semaine dernière, lors du final de la Volvo Ocean Race à La Haye, une réunion s’est tenue autour des règles de la classe IMOCA. Un accord de partenariat a été signé avec la classe, qui donnera l’exclusivité d’utiliser les IMOCA 60 pour les courses autour du monde en équipages. 



Au début du processus

C’est une première étape parmi tant d’autres dans la préparation de la prochaine édition de la course en 2021. Nous en sommes au début du processus de coopération afin de mettre en place les éléments nécessaires pour que la prochaine course soit un succès d’un point de vue sportif et commercial.

C’est un changement complexe, avec beaucoup de possibilités, et nous sommes à l’écoute des avis de tous nos partenaires, comme World Sailing, les marins eux-mêmes, les équipes et nos partenaires. 

Faire évoluer la course vers les monocoques à foils IMOCA motivera davantage de marins, équipages et autres acteurs de l’industrie nautique à se préparer pour la prochaine édition. 

Un partenariat avec les infrastructures existantes de la classe IMOCA signifie que le calendrier des courses au large deviendra plus avantageux et unifié pour tout le monde, et cela va aider le sport afin de créer un modèle économique plus viable pour les équipes et les marins,” affirme Johan Salen, co-Président de la Volvo Ocean Race.


Rester à la pointe 

Ce changement vers la classe IMOCA assurera que la Volvo Ocean Race reste à la pointe en terme de design et technologie tout en challengeant les meilleurs marins du monde, dans l’environnement de la course au large en équipage.

Un comité est en formation afin de créer une section spécifique au sein des règles de la classe IMOCA, tout en respectant l’esprit et les intentions de ce partenariat, qui inclut notamment un contrôle des coûts, la sécurité et l’équité sportive.

La règle relative au nombre d’équipiers à bord des IMOCA dans la prochaine course reste à considérer, avec l’objectif de conserver le rôle d’Onboard Reporter.


Les meilleurs designers

Le partenariat signifie que les meilleurs designers en course au large seront engagés dans la prochaine édition de la course, avec l’objectif de produire les monocoques les plus rapides de l’histoire en équipage autour du monde.

La voile est un sport qui n’est pas uniquement lié aux marins, mais aussi aux supports, donc combiner les deux éléments est ce qui nous permettra de prôner le fait que nous sommes au sommet de la course au large,” affirmait le designer Juan Kouyoumdjian.

“Je pense que c’est un changement très positif. Le futur permettra aux designers et aux marins de passer un niveau supérieur, ce qui sera également bénéfique aux autres classes.”

Nous essayons de créer un bateau pour le futur, qui soit capable de participer à des courses en solo, et en équipage,” ajoutait Guillaume Verdier. “Mon opinion est que cela est faisable avec quelques compromis de la part des deux mondes.


Vous conseille : La prochaine Volvo Ocean Race aura un nouveau propriétaire, "Nous sommes engagés sur le long terme" - 4 juin 2018



Source : Volvo Ocean Race