vendredi 26 octobre 2018

Tom Laperche, nouveau skipper Espoir Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne : "Tout s’enchaîne parfaitement"

Cette semaine, les trois finalistes du Challenge Espoir Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne se sont affrontés en solitaire à bord de Figaro Bénéteau 2 sur des manches de type « banane ». Vainqueur de six des neuf courses disputées dans des conditions relativement variées, Tom Laperche, 21 ans, a remporté la mise, devenant ainsi le nouveau skipper Espoir de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – CMB, succédant à Loïs Berrehar, promu pour sa part, à la barre du bateau Performance. 


Credit :  M.VIEZZER


Tom Laperche bénéficiera d'un bateau, salaire, budget de fonctionnement et l’intégration au Pôle Finistère Course au Large.


Retour sur la semaine de sélection

Kévin Bloch, Gaston Morvan et Tom Laperche, les trois jeunes retenus à l’issue de la phase 2 du dispositif de sélection du Challenge Espoir Bretagne – Crédit Mutuel de Bretagne 2019, avaient rendez-vous cette semaine, au Pôle Finistère Course au Large à Port-la-Forêt, pour la grande finale.

« Tom Laperche a commencé très fort en remportant les cinq premières courses. Dès lors, il a pris l’ascendant psychologique sur ses adversaires pour finir par s’imposer. C’est un beau vainqueur, très jeune aussi, puisqu’il n’est âgé que de 21 ans », note Christian Le Pape, le Directeur du Pôle Finistère Course au Large.



Tom Laperche : "Extraordinaire !"

« C’est extraordinaire pour moi de devenir le nouveau skipper Bretagne – CMB Espoir. Depuis petit, j’ai vu nombre de grands noms passer par ce concours. J’ai adoré le tenter et c’est super d’avoir réussi à le gagner. Je suis vraiment très content ! », exprime Tom Laperche, actuellement en dernière année à l’UTC (Université de technologie de Compiègne).

"Tout s’enchaîne parfaitement car, alors que je termine ma formation d’ingénieur, je me prépare désormais à intégrer la meilleure école de course au large qui soit. C’est vraiment super et je me réjouis de faire mes armes sur le circuit exigeant des Figaro Bénéteau », souligne le jeune Espoir, aujourd’hui licencié à la SNBSM, en Ille-et-Vilaine.

« Nous repartons sur le même contrat d’objectif que précédemment pour les deux années à venir. Un contrat reconductible pour la même durée, ce qui nous donne une perspective sur quatre ans pour l’accompagnement des skippers Espoir et Performance de la Filière ainsi que la gestion des deux nouveaux monotypes, les deux Figaro Bénéteau 3 dont le Pôle va faire l’acquisition cet hiver », termine Christian Le Pape.

Par la rédaction
Source : Rivacom