mardi 20 novembre 2018

Pierre Antoine sur Olmix remporte la Route du Rhum en Rhum Multi : "Ca fait du bien !"

Pierre Antoine a signé aujourd’hui sa deuxième victoire dans la Route du Rhum après son succès de 2006 en Class3. Il apporte du même coup sa troisième étoile à son trimaran Rhum Multi de 50 pieds Olmix, vainqueur lui en 1998 et en 2002 en Multi50 sous la houlette de Franck-Yves Escoffier. "Gagner la Route du Rhum ! C’est fantastique, de manière très propre de surcroit, sans trop de discussion."



Credit : A.Courcoux


En 15 jours, 21 heures, 15 minutes et 5 secondes (avant jury), à la vitesse moyenne de 9,29 noeuds sur la distance théorique de 3 542 milles, il améliore de près de plus d’une journée le temps établi par Franck-Yves lors de sa victoire d’il y a 16 ans. Pierre Antoine a surtout impressionné tout au long de sa belle aventure par une maîtrise et un sang-froid de tous les instants.

Pierre Antoine a mis sa course entre parenthèses pour se porter secours à Lalou Roucayrol suite à son chavirage et récupérer le skipper Aquitain en difficulté. Les deux jours suivants, Pierre le solitaire comptera avec la présence amicale de Lalou, qu’il transbordera en haute mer vers le remorqueur venu de Martinique à la recherche d’Arkema.


Pierre Antoine : "Une victoire indiscutable !"

« Etre au départ de cette course est à chaque fois une chose fantastique, une aventure où on fait des choses que l’on n’a pas l’habitude de faire. Et la gagner ! C’est fantastique, de manière très propre de surcroit, sans trop de discussion. On a eu de la chance, avec le mauvais temps du départ qui a favorisé mon solide Olmix, qui a déjà pris 5 fois le départ du Rhum. Ca fait du bien de terminer avec une victoire indiscutable.

On est conditionné pour être seul 15 jours ou plus, et tout à coup, on récupère un passager. C’est étrange de se retrouver au milieu de l’océan comme deux cosmonautes. Cela n’a pas été facile. A bord d’Arkema, Lalou avait l’expérience de cette situation, et cela a compté pour pouvoir le récupérer très rapidement. 

La manip a été sportive, et il ne fallait pas se rater. Le dépôt sur le remorqueur était un peu mission impossible, avec les creux et le roulis, cela a été très difficile. On est resté 48 heures à discuter, et à mieux faire connaissance. Je me suis vite remis dans la course, car j’avais continué à faire marcher. Je suis content que cela se soit bien passé, car on était très loin de la terre, et qu’on ne sait jamais ce qui peut se passer."


1er Rhum Multi : 

Olmix - Pierre Antoine : Arrivée mardi 20 novembre à 11 heures 15 Françaises.
Temps de course : 15 jours, 21 heures, 15 minutes et 5 secondes, 9,29 noeuds de vitesse moyenne. (avant Jury) - Pierre Antoine devrait être notifié par le jury d’une compensation de temps pour le sauvetage de Lalou Roucayrol et son transbordement à bord du remorqueur
4 473 milles parcourus sur le fond à 11,73 nœuds de moyenne.


Vous conseille : Pierre Antoine (Olmix) se déroute sur la Route du Rhum pour secourir Lalou Roucayrol


Source : Rivacom