samedi 8 décembre 2018

De Dunkerque à Nice, le Tour Voile annonce son parcours au Nautic de Paris, Franck Cammas, Robin Follin en seront

Chaque été, le Tour Voile réunit un plateau de haut niveau rassemblant toute la diversité de la voile ; champions confirmés, talents de demain ou encore amateurs aguerris. Un format exigeant et dont il est par définition très difficile de parfaitement maîtriser les différents aspects. Pendant 7 Actes et 17 jours de course, de Dunkerque à Nice en passant par les sables d'Olonne, une trentaine d'équipe est attendue sur cette édition.


Crédit : JM Liot




De Dunkerque à Nice en passant par Fécamp et les Sables d'Olonne

Le Grand Départ sera 100% Stades Nautiques et se tiendra à Dunkerque pour la 33e fois en 42 éditions. La Base du Tour Voile prendra ensuite ses quartiers en Normandie pour deux Actes successifs : Fécamp, en Seine Maritime, à proximité du site mythique d’Étretat puis Jullouville, dans la Manche, à portée d’étraves du Mont Saint-Michel.

Après 2015 et 2017, le Tour Voile fera son retour aux Sables d’Olonne avant de filer en Méditerranée. A Port Barcarès tout d’abord, en région Occitanie. Direction Hyères ensuite.

Le 7e et dernier Acte se jouera à Nice pour la 6e année consécutive. Depuis la Promenade des Anglais, le public assistera à une arrivée 100% Stades Nautiques et dimanche 21 juillet, à la Super Finale.


Franck Cammas de retour

Les inscriptions pour le Tour Voile 2019 sont ouvertes depuis le 28 novembre. Une trentaine de Teams est attendue pour cette 42e édition dont un bateau omanais skippé par Franck Cammas. Figure emblématique de la voile mondiale, le marin aixois a remporté le Tour Voile en M34 en 2013 et pris la 2e place en 2015, première année du Diam24od.

« Le Tour Voile, ce sont de beaux souvenirs. J’ai fait mon 1er Tour en 2013 sur un autre format mais sympathique aussi. Aujourd’hui, la bagarre est différente en Diam24od. C’est super excitant, la victoire reste ouverte jusqu’à la fin, jusqu’à la Super Finale, encore en 2018. Le niveau a bien augmenté depuis quelques années, les gars sont super entrainés, cela va être dur de les battre mais on va tout faire pour ! » commente Franck Cammas (Oman sail).


A noter, la création d’un Classement mixte qui regroupera les Teams embarquant chaque jour au moins une équipière et permettra de mettre en lumière les talents féminins du Tour Voile.


Il raconte

Robin Follin (Cheminées Poujoulat) : « Nous avons la chance cette année d’avoir un manager en or : Bernard Stamm, un des hommes le plus rapide autour monde. Je ne doute pas qu’il va très bien endosser la casquette de manager. Nous allons vivre une très belle édition. Je remercie vraiment Cheminées Poujoulat de nous faire confiance. C’est un plaisir d’avoir des skippers comme Franck Cammas sur le Tour. C’est très motivant, cela nous donne envie d’être devant ! »


Source : Effets Mer