vendredi 26 avril 2019

Multi50 Arkema en construction, Quentin Vlamynck succédera à Lalou Roucayrol

Partenaire de l’écurie Lalou Multi depuis 2013 sur le circuit Multi50 puis Mini 6.50, le groupe Arkema a annoncé l’an dernier la construction d’Arkema 4, un nouveau trimaran de dernière génération dont la mise à l’eau est prévue au 2e trimestre 2020. Quentin Vlamynck, membre du Team depuis près de 10 ans et ancien skipper de l’innovant Mini 6.50 Arkema 3, en sera le skipper. 


Crédit : V Ollivaud

Quentin Vlamynck, skipper du Multi50 Arkema 4

D’abord équipier du Multi50 Arkema 1 puis skipper du Mini 6.50 Arkema 3, Quentin Vlamynck a été choisi, par Arkema et Lalou Multi, pour devenir le skipper du futur trimaran Arkema 4. Du haut de ses 26 ans, le navigateur originaire de Biscarosse mesure la chance qui lui est donnée aujourd’hui :
« Mon rôle de boat-captain en 2018 du bateau de Lalou a été une formidable expérience, confirmant mon envie de poursuivre ma carrière de coureur au large. C’est une superbe reconnaissance de leur part de me confier la barre de ce nouveau bateau, l’année prochaine ! »

Afin de se préparer au mieux à ce nouveau défi, Quentin et le Team Arkema Lalou Multi ont concocté un programme spécifique d’entraînement pour la saison 2019. « Cette année, nous nous consacrerons à des navigations d’entraînement à bord du Multi50 de Lalou Multi, que ce soit en Manche, Atlantique ou Méditerranée. L’objectif est d’appréhender au mieux mon nouveau rôle, sans ressentir la pression des compétitions.  »


Lalou Roucayrol : "démarche de durabilité"

« Nous avons débuté la fabrication du trimaran depuis plusieurs mois. Elle s’inscrit dans une démarche de durabilité, car aujourd’hui les déchets liés à la construction nautique représentent un véritable défi environnemental. Une fois de plus, ce nouveau Multi50 sera l’occasion d’illustrer l’association des expertises matériaux d’Arkema et du savoir-faire naval de Lalou Multi. »

Pour préparer au mieux l’arrivée de ce nouveau bateau, Lalou Roucayrol continuera à former Quentin Vlamynck sur un support qu’il connaît bien : son trimaran rebaptisé Multi50 Lalou Multi. « Le bateau est actuellement en réparation au chantier et devrait être remis à l’eau courant juin. L’idée est d’y tester et développer du matériel et des outils que nous utiliserons sur Arkema 4. 

Notamment une centrale de navigation très innovante, mise au point en collaboration avec Madintec, pour l’acquisition et le traitement des données. Cela permettra à Quentin d’être opérationnel l’année prochaine sur Arkema 4 », précise Lalou Roucayrol.


Raphaël Lutard sur la Mini Transat avec le Mini Arkema

Ancien préparateur auprès de Quentin Vlamynck, Raphaël Lutard a pris le relais en 2018 à la barre du Mini 6.50 Arkema 3, un bateau de 6 mètres 50 disposant d’un panel incroyable d’innovations dans sa conception.

« Nous avons repris les navigations il y a quelques semaines et avons validé toutes les modifications effectuées cet hiver. Nous avons procédé à un allègement global du bateau et rajouté un système pour mieux régler l’aile. C’est un bateau technique et exigeant mais c’est très stimulant de participer à sa mise au point. Je vais courir de nombreuses épreuves du circuit cette année, avec comme objectif de me préparer au mieux à La Mini Transat-La Boulangère. Ce sera ma toute première traversée de l’Atlantique, et en solitaire ! »

Par la rédaction
Source : MA Parendeau