vendredi 31 mai 2019

Le Grand Prix de l'Ecole Navale bat son plein, Poujoulat et Courrier Ecole Navale Telesto en tête dans leur classe

Les 1 000 marins du Grand Prix de l’Ecole Navale ont dû se montrer patients ce vendredi matin. En cause : un épais brouillard qui a poussé les organisateurs à reporter les manches de la matinée. Mais progressivement, le brouillard a laissé la place à un grand ciel bleu, offrant un cadre idéal pour la reprise des manches.


Credit : P.Contin


La « remontada » de Poujoulat

Les manches ont été particulièrement disputées, notamment chez les Diam 24od dont la compétition décernera un titre de champion de France ce samedi. Leader de la première journée, Cheminées Poujoulat a été mis en difficulté lors du raid côtier qui menait les concurrents jusqu’au port de Brest. Mais ça, c’était avant une improbable « remontada » : ils ont remonté 15 places pour se hisser en troisième position !

Si Renaissance Services a remporté ce parcours côtier, Cheminées Poujoulat conserve sa 1ère position au général (7 pts), devant le Team Reseau Ixio-Toulon Provence (10 pts) et Homkia-Nil-Les Sables d’Olonne (24 pts).

Destination champions de France 

Dans quatre autres séries, un titre de champion de France sera également remis samedi à l’issue de la dernière journée de compétition. Chez les J80, Courrier École Navale, qui domine le général, impressionne : l’équipage local s’est offert trois des cinq manches du jour.

Par ailleurs, Saint Patrick-Kalipub (en Muscadet), Lezig (Corsaire), Bessec Chausseur Institution St Malo (Open 5.70), Nikita (First 18) mènent pour l’instant dans leurs catégories respectives et sont donc les mieux placés pour prétendre à la victoire finale.

Les concurrents de l’handivoile entrent dans la danse

À quelques milles de là, même effervescence entre les concurrents de l’handivoile qui débutaient la compétition à bord de Mini J et de Néo 495. Ils étaient 19 à concourir dans une ambiance conviviale qui n’empêchait pas les manches d’être très serrées.

Des Portes Ouvertes exceptionnelles

Ce samedi, place à la dernière journée de compétition. Les finales se disputeront dans toutes les catégories et ce sera l’occasion pour les concurrents des six catégories concernées par des titres de champion de France de tout donner pour monter sur le podium. La journée devrait rencontrer un beau succès populaire, d’autant que l’École navale ouvre exceptionnellement ses portes au grand public.

Au programme : espace métiers et recrutements, expositions, animations en tous genres ainsi qu’un défilé aérien très attendu. Le spectacle sera donc autant dans les airs qu’en mer, puisque le public pourra aussi admirer l’Hermione et les Pen Duick d’Éric Tabarly qui navigueront dans la rade.


Pierre Laouénan (Courrier Ecole Navale, 1er en J80) :

« Pour le moment, notre plus mauvaise manche reste une 3e place. C’est un super début de compétition ! Nous nous sentons bien dans l’équipage, on prend beaucoup de plaisir à naviguer ensemble et ça se ressent sur l’eau."

Robin Follin (Cheminées Poujoulat, 1er en Diam 24od) :

« Lors du raid côtier, on a pris une mauvaise option dès le départ. Mais ensuite, nous avons fait un bon passage dans le port de Brest et on a continué à garder plus de pression. Ça nous a permis de reprendre 15 places ! C’était un retour inespéré, d’autant qu’on garde la tête au général. On a raté le premier quart de la course et après, on a fait une course parfaite. C’est un moment qu’on n’a pas fini de savourer ! »

Stevie Morrison (Golfe du Morbihan, 7e en Diam 24od) :

C’était vraiment sympa ! Hier, on n’a pas eu de chances mais aujourd’hui, la victoire au parcours côtier nous fait énormément de bien. Ici, c’est un entraînement parfait pour préparer le Tour Voile et toutes les meilleures équipes ont fait le déplacement. Le Tour Voile reste notre objectif n°1. On espère que cette victoire sera la première d’une longue série ! »


Grand Prix Ecole Navale - CLASSEMENTS PROVISOIRES

Diam 24od (5 courses / 26 engagés) *
1. Cheminées Poujoulat (Robin Follin) – 7 pts
2. Team Réseau Ixio – Toulon Provence ( Sandro Lacan) – 10 pts
3. Homkia - Les Sables d'Olonne (Emeric Dary) – 24 pts

J80 (5 courses / 44 engagés) *
1. Courrier Ecole Navale Telesto (Pierre Laouenan) – 6 pts
2. Ar Men Habitat (Simon Moriceau) – 9 pts
3. Gan’Ja (Luc Nadal) - 21 pts

Gibsea plus (6 courses / 7 engagés)
1. Capitaine Ubo (Ewen Fournier) – 7 pts
2. Ville de Monteville (Xavier Gosselin) – 11 pts
3. Atlantic Batiment (Guillaume Toutain) – 15 pts

Muscadet (7 courses, 13 engagés) *
1. Saint Patrick-Kalipub (Guillaume Sennoville) – 11 pts
3. Bouge Tranquille (Hervé Chanu) – 18 pts
2. Triple Buse (Benoit Chauchat) – 20 pts

Corsaire (6 courses, 13 engagés) *
1. Lezig (Jacques Levy) – 5 pts
2. Pesk Aour (Hervé Boutin) – 13 pts
3. Morning Clown (Guy Renaud) – 14 pts

Mach 6.50 (7 courses, 4 engagés)
1. Mach a Potes (Clément Barret) – 12 pts
2. Micmach (Jérome Outin) - 13 pts
3. West Paysage (Manu Guedon) – 14 pts

First 18 (5 courses / 11 inscrits) *
1. Nikita (Joseph Wellerd) – 6 pts
2. United in Britanny.com (Peter Wanstall) – 6 pts
3. Seascape (Patrice Marolle) – 11 pts

First 24 (5 courses, 17 inscrits)
1. La Baule Nautic APCC (Luc Pillot) – 4 pts
2. Accastillage Diffusion (Erwan Gourdon) – 12 pts
3. Beneteau Boat Club (Morvan) - 16 pts

Open 5.70 (29 inscrits)*
1. Bessec (Valentin Boyer) – 14 pts
2. Voile Baie de Morlaix (Marine Perreira) – 15 pts
3. Match Attack by SNPH (Antonin Robe) – 17 pts

Flying Fifteen (8 inscrits)
1. Prothis (Jean-Yves Renault) – 2 pts
2. Jamais Deux (Michel Pellegrin) – 4 pts
3. The White Knight (Patrick Constant) – 6 pts

Open 500 (10 inscrits)
3. Quatra’s (Jacques Davaine) – 14 pts
1. Boilatas (Marc-André Ploux) – 15 pts
2. Lebardenface / Invino Veritas (Vincent Mosrenon Dupin) – 25 pts

Fareast 28 (2 inscrits)
1. Red Laura (Alan Fourn) – 3 pts
2. Red Rocket (Yves Le Couteur) – 6 pts

Mini J (3 courses / 15 engagés)
1. Hervé Tourneux - 3 pts
2. Laurent Gourves - 9 pts
3. Véronique Aumont - 9 pts

Neo 495 (3 courses, 4 engagés)
1. Alain Inzelrac / Fabrice Gakiere - 5 pts
2. Frédéric Beaurain / Mélina Beaurain - 7 pts
3. Jean-Louis Janvier / Alain Garo - 7 pts


* Séries donnant lieu à un titre de champion de France

Source : M.Honoré