mardi 18 juin 2019

Clara Dumard à l'assaut du Grand Nord cet été : "Plus que jamais je souhaite repartir naviguer en Arctique"

Clara Dumard repart à l'assaut du Grand Nord. Après une première tentative avortée l'été dernier, la jeune navigatrice va remettre le cap sur l’Arctique à partir du 30 juin prochain avec l'ambition d’établir le record du passage du Nord-Ouest. Un défi qu’elle relèvera sans assistance et uniquement à la voile sur Sun Fast 37, toujours accompagnée par son père, Christian Dumard.





Groenland - Détroit de Béring


« Plus que jamais je souhaite repartir naviguer en Arctique », raconte Clara Dumard. La jeune femme, plus déterminée que jamais, repart donc dans le Grand Nord avec l’ambition d'établir le record du passage du Nord-Ouest à la voile. « Si nous réussissons, ça sera le premier temps de référence homologué par le WSSRC sur ce parcours situé entre le Groenland et le Détroit de Béring, en Alaska », précise Clara.

"Aller un peu plus vite"

Sa première tentative en 2018 lui a apporté bien d’autres enseignements qui sauront être un avantage lors de cette nouvelle tentative. « L’été dernier, on a souvent hésité à sortir le spi lorsqu’il y avait des glaces. On s’est montré très précautionneux mais on a compris qu’à certains moments, il est envisageable d’aller un peu plus vite et de vraiment se faire plaisir sur la navigation. 

Cette fois, on va donc faire preuve d’un peu plus d’audace d’autant qu’on connait nettement mieux le bateau, un Sun Fast 37 baptisé « Happy Trip » que l’on sait très manœuvrant et que l’on a particulièrement bichonné ces derniers mois en ajoutant une éolienne puis un panneau solaire. »

Les principales difficultés du défi 

« Elles restent les mêmes que l’année dernière. Il va falloir faire preuve de patience et de vigilance. Le bateau est en fibre de verre et le lieu pas encore très bien cartographié. Il faut toujours garder en tête le fait que l’on évolue dans l’un des endroits les plus hostiles de la planète et qu’une petite erreur peut vite devenir une catastrophe », assure Clara Dumard, fin prête pour mener à terme son projet.

Père et fille

Un défi entre père et fille qui (re)prendra forme le 30 juin au départ de la Trinité-sur-Mer. Clara Dumard rejoindra alors directement le Groenland si les conditions le permettent ou effectuera un stop en Islande si le mauvais temps gronde, avant de remonter tranquillement jusqu’à Nuuk, puis de se lancer à l’assaut du record au début du mois d’août.



Le calendrier prévisionnel du Challenge :

Départ le 30 juin de la Trinité-sur-Mer
Départ de Nuuk le 3 août
Milieu de la traversée le 15 août
Arrivée le 5 septembre

Source : C Dumard