vendredi 12 juillet 2019

Top départ de La Fabrique hier soir, Alan Roura s'attaque au record de l'Atlantique Nord - IMOCA

Alan Roura et l’IMOCA La Fabrique ont pris le départ de leur traversée de l’Atlantique Nord hier jeudi à 21h25 HF. Objectif : battre le record détenu par Safran en ralliant le cap Lizard (Angleterre) en moins de 8 jours 5 heures 20 minutes et 20 secondes. La fenêtre météo que le jeune skipper et sa cellule de routage gardaient à l’oeil depuis quelques jours s’est en effet confirmée : La Fabrique a quitté le port de New York ce jeudi matin avant de franchir quelques heures plus tard la ligne fictive de départ, au large du phare d’Ambrose. 



Crédit : M Keruzore - Air Vide et Eau Prod


Un schéma météo assez favorable

« La tendance est plutôt bonne sur l’ensemble des routages, avec des chronos allant de 6,5 jours à un peu plus de 8 jours. Le schéma météo est assez favorable car Alan naviguera en avant du front du début à la fin. Seuls les premiers milles ne seront pas complètement évidents, avec du vent qui a du mal à rentrer sur la zone de départ. Ce qui implique beaucoup de manoeuvres et un besoin de porter beaucoup de toile pour se dégager rapidement. En conclusion, c’est une bonne fenêtre ! » racontent Julien Villion et Gwénolé Gahinet, routeurs pour Alan Roura.

Alan Roura : "Depuis le temps que j’y pense"

« Je commence à être un petit peu stressé depuis hier (mercredi) mais j’ai hâte d’y aller ! Depuis le temps que j’y pense à ce record… En tentant de le battre, je me confronte quand même à de sacrés marins. Mais je ne vais rien lâcher, tout donner pour y arriver. Le bateau et prêt, reste à voir ce que sera vraiment la météo et ensuite, c’est au bonhomme de faire le job. » conclut Alan Roura.

Tenir le train des dépressions

L’enjeu tiendra dans la capacité d’Alan Roura et La Fabrique à tenir le rythme des dépressions filant d’Ouest en Est. Et ce, le plus loin possible avant de rencontrer le risque d’un coup de frein en approche de la Manche, la faute à l’anticyclone des Açores.



Source : A Mouraud