jeudi 1 août 2019

22 Class40 au départ de la Rolex Fastnet Race, Jörg Riechers et Luke Berry au rendez-vous samedi

Cette année, vingt-deux Class40 participeront à la Rolex Fastnet Race, allant de bateaux récents à la pointe de la technologie, en passant aussi par des monotypes plus anciens. A suivre particulièrement le tout récent bateau de Jörg Riechers, ou encore Luke Berry (Lamotte) et William Mathelin-Moreaux (Beijaflore).


Cette année, vingt-deux Class40 participeront à la Rolex Fastnet Race
Credit : J.Riechers

Jörg Riechers sur la Rolex Fastnet Race

Cette saison, Jörg Reichers revient en Class40 avec un design Owen Clarke mis à l’eau en mai. « Nous sommes très rapides au près et un peu plus lent au reaching que les tous deniers bateaux sortis. Nous arrivons à les contenir au portant - et tout cela, sans vraiment avoir optimisé le bateau. »

« Ce qui est intéressant à propos de la Fastnet Race, et aussi le plus énervant, c’est l’aspect tactique lié au passage des nombreux caps comme Portland Bill, Start Point, ou le Cap Lizard. La moindre erreur et le moindre retard peut faire basculer la course. Cela la rend très tactique et très intéressante.”

Luke Berry, à bord de son nouveau Class40, Lamotte - Module Création, un Mach 40.3 conçu par Sam Manuard, prendra le départ. Deux autres marins issus du circuit Mini 6.50 seront embarqués à bord : Corentin Douguet et Fred Denis.

Sans oublier Beijaflore de William Mathelin-Moreaux, un Lift 40 conçu par Marc Lombard et rondement mené l’année dernière en remportant la Route du Rhum, barré par alors par Yoann Richomme. Catherine Pourre sera également à surveiller sur Eärendil - un autre Mach 40.3 - est actuellement deuxième du Championnat 2019 de Class40.


Les Class40 prendront le deuxième départ avec les IMOCA samedi 3 août, avec un signal d’avertissement à 13h35 (HF)

Par la rédaction
Source : RORC