jeudi 14 novembre 2019

Macif à l'arrêt à Rio, Sodebo en profite pour passer en tête de la Brest Atlantiques, en route vers Cape Town

MACIF contraint de s'arrêter à Rio de Janeiro pour le changement du safran de coque centrale, Sodebo Ultim 3, passé mercredi à 23h23 devant l’archipel des Cagarras, point de passage obligatoire, a pris les commandes de Brest Atlantiques après bientôt 9 jours de course. Thomas Coville et Jean-Luc Nélias comptent au classement de 8 heures ce matin 136 milles d’avance sur MACIF, toujours en escale, 247 sur le Maxi Edmond de Rothschild, qui a renoué avec les très hautes vitesses après son arrêt à Bahia, et 338 milles sur Actual Leader.


Credit : M.Keruzoré



Les marins de la Brest Atlantiques s'apprêtent à attaquer la deuxième traversée de l’Atlantique entre Rio et Le Cap, longue de 3280 milles, qui, dans un premier temps s’annonce musclée et très sollicitante pour les bateaux et les marins, avec une descente au près ou reaching serré dans un flux d’est-nord-est d’environ 25 nœuds qui, pour les poursuivants de Sodebo Ultim 3, va monter au-delà de 30 avec rafales à 40.

Chacun va devoir trouver le bon dosage entre vitesse et préservation du matériel, tout en restant lucide pour étudier, avec les routeurs, la meilleure route possible vers l’Afrique du Sud, la situation météo étant pour l’instant particulièrement complexe.


Brest Atlantiques - classement à 8h :

1 SODEBO ULTIM 3
2 TRIMARAN MACIF à 135.62 nm du leader
3 MAXI EDMOND DE ROTHSCHILD à 247.13 nm du leader
4 ACTUAL LEADER à 337.85 nm du leader

Source : Brest Atlantiques