mercredi 9 janvier 2019

En course pour le Vendée Globe, bateaux neufs, nouveaux venus, la classe IMOCA fait le point

Au moins six IMOCA de dernière génération seront mis à l’eau en 2019, de nouveaux projets ont récemment été dévoilés. L'occasion en ce début d'année, de faire un point sur la flotte alors que de nombreux skippers ont déjà en tête le Vendée Globe 2020.


Crédit : Borlenghi


En course pour le Vendée Globe

La Route du Rhum 2018 a réuni un plateau inédit et il en sera de même pour la Transat Jacques Vabre avec pas moins de 25 à 30 duos attendus. A ce jour, une dizaine de coureurs ont validé leur sélection pour le Vendée Globe mais environ 35 projets seront actifs en 2019, alors que l’avis de course du Vendée Globe 2020 limite à 30 le nombre de participants.

« C’est la première fois qu’il y a autant de sollicitations pour le Vendée Globe », explique Jacques Caraës, directeur de course. « La sélection se jouant au nombre de milles parcourus en course, il va y avoir une vraie compétition pour pouvoir être au départ. Les marins qui n’ont pas fini la Route du Rhum n’ont plus de joker. Tous comme ceux qui s’engagent avec des projets plus tardifs. »


Maxime Sorel nouvel arrivant, Jean Le Cam de retour ?

Sur les 20 marins qui ont pris part à la Route du Rhum, 18 poursuivent leurs projets dans la perspective du Vendée Globe. Seules exceptions : Erik Nigon qui recherche des financements et a mis son bateau en vente et Vincent Riou qui a transmis la barre de son PRB à Kevin Escoffier.

D’autres projets sont en construction, avec les Britanniques Pip Hare et Richard Tolkien qui ont respectivement racheté les ex Superbigou et Pindar, le Belge Denis Van Weynbergh est quant à lui propriétaire de l’ancien Spirit of Hungary, tandis que l’Italien Giancarlo Pedote reprend la barre de l’IMOCA Ucar-StMichel de Yann Eliès.

Maxime Sorel se lancera lui aussi sur le circuit en 2019, avec l’ancien Le Souffle du Nord/Team Ireland. Quant à Jean Le Cam et Sébastien Destremau, ils pourraient faire leur retour en IMOCA dès cette année.

Isabelle Joschke, qui bénéficie du soutien de MACSF, poursuit l'aventure en IMOCA. Quant à Vincent Riou, qui ne repartira pas pour un cinquième Vendée Globe, il cède la barre de PRB à Kevin Escoffier.


Six bateaux neufs, quatre architectes

Cette année, au moins six bateaux neufs seront mis à l’eau pour Alex Thomson, Charlie Dalin, Sébastien Simon, Armel Tripon, Kojiro Shiraishi et Thomas Ruyant. Ces IMOCA ont été dessinés par quatre architectes différents : Juan Kouyoumdjian, Guillaume Verdier, Sam Manuard et le cabinet VPLP.

A noter qu'un huitième bateau neuf pourrait voir le jour, construit dans les moules d’un IMOCA actuellement en construction.


Par la rédaction
Source : Mer et Media