mercredi 20 février 2019

Des foils sur l'IMOCA MACSF, Isabelle Joschke : "Je vais devoir apprendre à manier cette nouvelle monture"

"Je suis très heureuse de cette transformation !" Isabelle Joschke, skipper de MACSF, naviguera avec un IMOCA doté de foils et d'un mât aile. Cinq mois de chantier sont au programme pour transformer, optimiser et fiabiliser le monocoque. Ces améliorations majeures permettront à MACSF d’être performant et compétitif en vue de la Transat Jacques Vabre 2019 et, à terme, du Vendée Globe 2020. 



Credit : Lanic Sport

Le cercle des foilers

Avec l’ajout de foils et d’un nouveau mât aile avec outriggers, qui entraînent des transformations majeures, l’IMOCA MACSF s’apprête à rejoindre le cercle des foilers. Face à la concurrence, difficile pour les bateaux dépourvus de foils de briguer la tête du classement. Le team MACSF annonce ainsi clairement un objectif de performance pour les trois prochaines années.

Alain Gautier : "Une belle machine de course"

« Nous nous réjouissons de cette superbe opportunité que représente l’ajout de foils. Ces évolutions permettront à notre skipper de bénéficier d’une belle machine de course, plus performante, plus fiable, lui permettant de naviguer au contact des IMOCA les plus rapides », se félicite Alain Gautier, team manager de l'écurie.


Nouveaux foils VPLP, mât aile Lorima

C’est le cabinet d’architecte VPLP qui a été retenu pour le design des foils et le renforcement de la structure du bateau. Les plans proposés par l’architecte respectent un cahier des charges bien spécifique, indiquant précisément les souhaits d’Isabelle Joschke par rapport à ses habitudes de navigation.

Une fois leur design validé, les foils seront fabriqués par le chantier Multiplast à Vannes. Leur livraison est prévue fin mai. Quant à leur pose, elle se déroulera à Lorient par le chantier Gepetto sous la houlette de Roland Allanic en charge du suivi du chantier. Le mât aile sera, quant à lui, conçu par la société Lorima.


Isabelle Joschke : "Un formidable challenge"

"Tous ces changements vont permettre à mon bateau de gagner en puissance et donc d’être beaucoup plus rapide. De par sa conception, cet IMOCA était particulièrement à l’aise pour évoluer dans le petit temps. L’ajout de foils va considérablement modifier mes habitudes à bord et je vais devoir apprendre à manier cette nouvelle monture. Il s’agit là d’un formidable challenge, que j’ai hâte de relever ! "se réjouit Isabelle Joschke.

La mise à l’eau du bateau est prévue fin juin. 


Des foils sur l'IMOCA MACSF d' Isabelle Joschke


par la rédaction
Source : A Cohen