lundi 10 juin 2019

Le Cléac'h, Lagravière, Richomme ont pris les commandes de la Solitaire : "Ne pas s'attarder sur les fichiers météo"

Un petit groupe de six bateaux, composé notamment d'Armel Le Cléac’h, Morgan Lagravière et Yoann Richomme, a fait le break au phare de Bishop Rock, première marque de parcours de cette deuxième étape de la Solitaire. C'est vers 11 heures ce matin que les leaders ont vu poindre les Scilly à l'horizon. Encalminé au petit matin, le gros des troupes, relégué à plus de 20 milles, a refait plus de la moitié de son retard en approche du DST. L'élastique s'est tendu puis détendu mais il en ressort une première hiérarchie alors que la flotte met cap plein Est vers l'île de Wight, distante de 200 milles.



Crédit : A Courcoux


Le Cléac'h, Lagravière, Richomme, le groupe des 6 fait le break


Décidement, l'Ouest ne paie pas cette année sur la Solitaire URGO Le Figaro ! Comme lors de la première étape, ceux qui avaient misé sur un positionnement un peu en dessous de la route pour les Scilly en ont été pour leurs frais. "L'instabilité a été beaucoup plus forte que prévue. Comme pour la première étape, il ne faut pas s'attarder sur les prévisions de départ et saisir l'instant présent" expliquait Morgan Lagravière. Une démarche qui a bien réussi au skipper de Voile d'engagement qui passait deuxième le phare de Bishop Rock.

Plus opportunistes, plus chanceux, plus inspirés ? Toujours est-il qu'après 130 milles de course, voilà déjà un groupe de six skippers qui a fait le break avant la seconde Manche.


Les pièges de la nuit

Au Sud, de grandes barres de nuages étouffaient l'atmosphère et les Nordistes faisaient le trou, emmenés par Yoann Richomme (Hellowork-Groupe Télégramme), suivi d'Adrien Hardy (Sans Nature Pas de Futur) de Gildas Mahé (Breizh Cola Equi’Thé) et Morgan Lagravière. Seul Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) arrivait à s'extirper du paquet composé de Yann Eliès (St Michel), Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) ou Michel Desjoyeaux (Lumidbird) pour recoller en deuxième position alors que Lois Berrehar (Bretagne CMB Performance) s'accrochait en compagnie de Jérémie Beyou (Charal), à la limite du décrochage.


Armel Le Cléac'h premier aux Scilly

Au final, c'est Armel Le Cléac’h qui remporte la belle bagarre d'empannages avant le passage du phare, devant Morgan Lagravière et Yoann Richomme, ces trois-là se tenant en moins d'une minute ! Ils peuvent compter derrière eux sur Gildas Mahé à moins d'un mille, Adrien Hardy à 1,7 milles et Fabien Delahaye à 2,4 milles pour ne pas les laisser en paix !

Les premiers aux Scilly vont commencer à buter dans la renverse de courant à partir de 18 heures le long des côtes anglaises. Mais ils seront aussi les premiers à toucher le renforcement du vent avec 15 -20 nœuds de Nord attendus dans la soirée. Avec 200 milles à courir vers la seconde marque des Needles, à l'Ouest de l'île de Wight, ce tronçon rapide va se révéler exigeant avec la brise revenue.


Morgan Lagravière (Voile d'engagement) : "ne pas s'attarder sur les fichiers météo"

" Il y a beaucoup moins de vent que prévu. Ce ne sont pas des conditions faciles mais elles m'ont permis de revenir sur la tête de la course. Là on voit les Scilly qui ont l'air bien sympa mais la mer est un véritable glacis et l'instabilité est bien plus forte que prévue. Comme sur la première étape, il ne faut pas s'attarder sur les schémas météo du départ et saisir l'instant présent, faire avec ce qu'il y a. J'ai pu faire quelques siestes dans la matinée quand le bateau glissait bien et je ne suis pas trop fatigué mais c'est vrai que c'est souvent dans ces conditions légères qu'on laisse le plus d'énergie "

La Solitaire - Passage à Bishop Rock des six premiers :

1- Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) à 15 h 34 (française)
2- Morgan Lagravière (Voile d'engagement)
3- Yoann Richomme (Hellowork- Groupe Télégramme)
4- Gildas Mahé (Breizh Cola. Equi'Thé)
5- Adrien Hardy (Sans Nature, pas de Futur)
6- Fabien Delahaye (Loubsol)

Rappel des abandons, 43 marins en course :

Cassandre Blandin (Klaxoon C) et Gildas Morvan n'ont pas pris le départ de la seconde étape. Quant à Alain Gautier (Merci pour ces 30 ans !) et Benjamin Schwartz (Action contre la faim), suite à leur collision hier pendant la procédure de départ, ils ont décidé de regagner directement Roscoff et ont abandonné l'étape. 43 skippers sont actuellement en course.

Source : F Quiviger