mardi 12 novembre 2019

Gitana 17 à l'arrêt à Salvador de Bahia, réparation de la dérive toujours en cours pour le maxi Edmond de Rothschild

Le Maxi Edmond de Rothschild, leader de la Brest Atlantiques depuis jeudi dernier, s'est arrêté à Salvador de Bahia ce mardi matin à 9h18, heure française (5h18 sur place). Le team technique a rejoint l'Ultim pour procéder à la réparation de sa dérive, endommagée dans un choc avec un OFNI.


Crédit : M Horlaville


Opération commando

Charles Caudrelier : « C’est bizarre et surtout désagréable de devoir s’arrêter. Nous avions bien démarré la course, en prenant bien soin du bateau, nous avions fait une belle navigation et tiré les bons bords. Maintenant, c’est une opération commando, dès qu’on arrive au port, on sort la dérive, on la répare et on repart à fond. Si on repart avec 300 milles de retard, je pense qu’on peut les récupérer, on va de toute façon se battre jusqu’à la ligne d’arrivée. »

Macif aux commandes, demain à Rio

Le trimaran MACIF a pris les commandes de « Brest Atlantiques », mais va devoir à son tour faire une escale technique mercredi à Rio de Janeiro pour remplacer son safran de coque centrale (prêté par le Team Banque Populaire). Sodebo Ultim 3 devrait en profiter pour s’installer aux commandes de la course devant Actual Leader.




MAJ 22h30 (HF) : Gitana 17 quitte Salvador de Bahia

Le maxi Edmond de Rothschild a repris la mer ce mardi soir. Direction le large pour Gitana 17 avant de reprendre la course dans les prochaines heures.

Source : Brest Atlantiques