jeudi 28 février 2019

Le nouveau Sodebo Ultim de Thomas Coville sortira de chantier samedi, rendez-vous à Vannes

Le nouvel Ultim Sodebo, skippé par Thomas Coville, sera dévoilé au public samedi 2 mars sur le terre-plein du chantier Multiplast. Mois après mois, un puzzle de milliers de pièces a pris vie entre les mains d’une équipe tenue à la plus grande discrétion. Après deux ans de chantier et environ deux mois de retard sur le planning prévu, l'Ultim 3ème du nom verra le jour à Vannes avant de trouver son élément courant mars. Rendez-vous à 11h30. 


Credit : V.Curutchet

Ultim Sodebo 3, un « bateau du futur »

Dès janvier 2017, dans les startings blocks et déjà des idées plein la tête, le team Sodebo se met au travail. Pour construire ce bateau, le team Sodebo a opté pour une démarche singulière. Pas d’architecte unique, pas un chantier unique, mais des regroupements de spécialistes de la conception autant que de la fabrication. En amont de la construction, Thomas Coville et son équipe ont réuni des designers autant que des navigants venus partager leur vision du « bateau du futur ».


Multiplast, Lorima, France, Italie

Au sein du chantier Multiplast (Vannes), les concepteurs et constructeurs se passent le relais. L’assemblage a ensuite été établi à Vannes mais le mât a été fabriqué à Lorient, les appendices en Italie, le bras avant et le bras arrière chez deux constructeurs différents, les voiles chez un spécialiste non loin du chantier.


Le dernier de la Classe Ultim 32/23

L' Ultim sera le dernier né de la Classe Ultime 32/23 où concourent Macif (bateau de 2015 ayant subi un grand chantier en 2018), Actual Ultim (ancien Sodebo Ultim 2 en chantier depuis décembre), Edmond de Rothschild (avec Gitana 17) qui rejoint la classe en ce début 2019 et Banque Populaire qui lance la construction d’un nouveau trimaran géant pour 2021.

Le programme de la Classe Ultime 32/23 sera dévoilé prochainement.

Par la rédaction
Source : Sodebo